Conseil Municipal

Conseil Municipal : Lille, prête pour les JO2024 ?

Intervention de Violette SPILLEBOUT – Députée du Nord, Conseillère municipale

Madame le Maire, Chers collègues,

Le sport, c’est le bien-être, l’estime de soi, le partage, le dépassement.
Vive le sport à Lille en 2024 !
Nous aimons Lille, nous aimons notre ville, et nous sommes fiers de cette délibération ! Oui,
c’est avec une immense fierté que nous nous apprêtons à accueillir la flamme olympique le 2 juillet prochain.
Au-delà de cette journée, notre métropole sera surtout, en 2024, le territoire hôte de 52 rencontres olympiques ! CAP donc ce soir sur les Jeux de Paris 2024 qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août et sur les Jeux paralympiques, du 28 août au 8 septembre. Cet événement marque un moment historique pour toutes les Lilloises et tous les Lillois.

Nous arriverons, j’en suis sûre, à hisser notre territoire au plus haut niveau sportif, en accueillant donc des épreuves de handball et de basket ball au Stade Pierre Mauroy. Vous l’avez décrit, les services municipaux préparent une fête incroyable pour le 2 juillet, qui rassemblera, je l’espère, toutes les générations, fédérant les habitants de la métropole lilloise dans la convivialité et la valorisation de l’esprit olympique.

Ce moment solennel en Conseil Municipal de Lille me permet, au nom de tous les élus et du collectif Faire Respirer Lille, de féliciter chaleureusement tous les porteurs de la flamme sélectionnés pour Lille : ils sont 4 titulaires et 2 suppléants, et je me permets de les citer ici à nouveau : Mila Monnanteuil, Souhad Ghazouani, David

Sombé et Serge Leroy, et Leurs suppléants : Nathalie Niedzwialowska et Ahmad Shad Saadat.

Nous pouvons aussi saluer particulièrement nos ambassadeurs : les jeunes espoirs sportifs de notre Métropole Lilloise ; ils sont 24, et ils ont été sélectionnés par la MEL et ses partenaires pour leur talent en basket, water-polo, athlétisme, BMX, aviron ou encore en cyclisme.

Concernant la dynamique lilloise autour des Jeux Olympiques, la Ville de Lille a pris la décision, à regret je le sais, de renoncer à la mise en place d’une fan zone comme l’ont décidé Valenciennes et Dunkerque dans le Nord. Il faut donc absolument, vous en conviendrez, créer quand même, un élan collectif et participatif ici, à Lille, Lomme, Hellemmes.

Nous sommes la ville centre de la MEL,

Nous avons la responsabilité morale que Lille brille par son accueil inoubliable !

Au-delà de Hello Lille, de l’Office du tourisme, du Club hôtelier, ou de la Chambre de commerce, qui initient déjà des animations, nous suggérons d’y associer la Fédération Lilloise du Commerce, Les Unions commerciales, les 14 centres sociaux lillois, les centres de loisirs estivaux, les associations d’éducation populaires, et les lieux culturels ouverts l’été prochain, aux côtés des services municipaux, départementaux, métropolitains et ceux de l’Etat.

Tout cela avec, en premier lieu, les associations sportives, l’Office municipal des sports, qui doivent être le cœur battant des JO Lillois ! Ne les oubliez pas !

Nous proposons, pour y parvenir, la création d’un “comité d’accueil des JO Lillois” qui puisse se réunir dès ce début d’année, sous l’égide du Maire de Lille, et assurer ainsi une expérience inoubliable à tous nos visiteurs.

Nous imaginons bien aussi, que, dès maintenant, dans les écoles lilloises puissent se créer des JO-délégués, sur le modèle des éco-délégués pour préparer l’été sportif 2024. Pour faire des JO une fête accessible à tous et vécue par les plus jeunes, leur

mission serait de partager les valeurs de l’olympisme à leurs camarades, de revenir sur l’histoire des JO, de présenter les métiers autour du sport et le quotidien des sportifs en mobilisant le réseau d’ambassadeurs, de s’appuyer sur le label “Terres de Jeux” et les “Olympiades culturelles de Lille”, ou encore de revenir sur les actualités de la compétition.

Nous sommes également conscients des inquiétudes engendrées par les JO : l’afflux de personnes dans l’espace public, les problématiques d’accueil dans les services de soins et les urgences, le risque d’engorgement des routes et des transports en commun, le risque de saleté dans nos rues et un accroissement potentiel de la délinquance. Nous pensons que la Ville doit prendre en compte ces défis bien en amont, pour des JO Lillois pleinement réussis : une ville propre et sûre, avec des sanitaires suffisants, des horaires de transports adaptés et cadencés, des secours coordonnés et efficaces.

Dans la continuité de l’engagement pris par le Président de la République et à l’aune de l’année olympique et paralympique à laquelle la France se prépare, l’année 2024 sera celle de la Grande Cause Nationale “Bâtir la nation sportive… Et faire nation par le sport”, qui vivra dans tous les territoires. L’ensemble des actions programmées poursuit trois objectifs : continuer à ancrer le sport au cœur des politiques publiques et du pacte républicain, fédérer tous les acteurs mobilisés pour la promotion de l’activité physique et sportive et inciter les français à la pratique en multipliant les occasions de faire du sport. Je sais que notre Mairie a à cœur de promouvoir ces 3 objectifs, notamment dans l’axe 4 du plan local de promotion-santé que nous venons de voter à l’unanimité.

En conclusion, les élus du Groupe Faire Respirer Lille souhaitent s’associer très sincèrement à l’engagement et à l’enthousiasme des Lillois et des élus en perspective des Jeux Olympiques 2024.

Ensemble, nous ferons de cet événement un moment inoubliable, témoignant de notre capacité à nous unir et à célébrer les valeurs olympiques d’amitié, de respect et d’excellence.

Je vous remercie.

Violette SPILLEBOUT