Conseil Municipal

CM : Culture

Madame le Maire,

Madame Aubry,

Depuis juin 2020, mes collègues du groupe Faire Respirer Lille, Bernard Charles et Vanessa Duhamel sont souvent intervenus sur les sujets culturels.

Je le sais, vous attendiez que je m’exprime sur la culture. Parce que vous et moi, nous aimons profondément la culture, n’est-ce pas ?

C’est un sujet fondamental, n’est-ce pas ?

Parce que la culture, c’est l’art du partage, c’est l’expression de notre identité multiple et de notre unité nationale, c’est notre conscience collective, c’est la continuité de notre histoire, c’est une manière de penser, de dire et de vivre ensemble.

La culture, c’est aussi un moteur économique pour notre pays comme pour notre ville, pour son rayonnement et pour son attractivité.

Nous croyons, vous et moi, que soutenir les artistes, soutenir la culture, c’est aimer notre ville, c’est aimer la France.

Que s’est-il passé pour que nous constations chaque jour, à Lille, la culture à deux vitesses :

–       D’un côté, celle de l’art institutionnel, reconnu, accompagné, celle des grands événements et des grands équipements, dont les lillois sont collectivement fiers. Je pense à notre Palais des Beaux-Arts, à l’Opéra, au Théâtre du Nord, au Flow, à nos maisons folies, ou encore à Lille3000 et à Sériesmania.

–       Et puis de l’autre côté, celle de la grande précarité des artistes, de la fragilité des structures, de l’incertitude du lendemain pour les créateurs. Je pense à toutes les petites associations de danse, de théâtre, d’arts visuels qui tentent de survivre dans nos quartiers lillois, mais aussi à la disparition du Biplan, à Nasdac, au festival de l’Entorse, ces dernières années et bien sûr, à la Maison de la Photographie en sursis.