Conseil MunicipalNon classé

Conseil Municipal : Éthique et Transparence

Intervention de Vanessa DUHAMEL – Conseillère municipale et métropolitaine à Lille- Cheffe de file du Modem à Lille

Madame le Maire, chers collègues ;

Je tiens tout d’abord à adresser mes remerciements aux membres du comité d’éthique ainsi qu’aux services concernés pour leur travail rigoureux et leur accueil chaleureux lors de ma première participation à ce comité. La qualité des documents fournis, tant par leur lisibilité que par la précision des explications, mérite d’être soulignée. Je n’ai pas eu le privilège de côtoyer le Président Philippe Lemaire, mais chacun m’a dit combien il avait été apprécié tout au long de son mandat.

Depuis sa création, le comité d’éthique et de transparence s’est avéré être un outil démocratique indispensable, jouant pleinement son rôle dans la garantie de la transparence de la vie publique et le respect des règles déontologiques, tant par les élus que par les agents. Dans une époque tendue où la confiance des citoyens envers leurs dirigeants politiques est ébranlée, l’importance de ce comité est à souligner.

Je tiens à souligner aussi le travail considérable réalisé sur le sujet des conflits d’intérêts des élus dans le cadre de leurs fonctions. Il a été évoqué en comité que ce travail soit étendu aux élus de l’opposition ; notre groupe soutient tout à fait cette initiative, qui va dans le sens de notre engagement envers une gouvernance transparente et équitable ; ma collaboration sera totale à cet égard.

En commission, notre collègue Bernard Charles a évoqué la communication des indemnités perçues par les élus dans d’autres mandats et collectivités. Aucune contrainte juridique ne pèse à cet égard sur notre commune, mais il me semble que la ville de Lille devrait y procéder de sa propre initiative, promouvant ainsi une transparence supplémentaire dans la gestion des mandats et des indemnités.

Il est également important de poursuivre la sensibilisation autour des actions du Comité, de clarifier les différentes méthodes de saisine, les conditions de ces saisines, et de combattre toute méfiance potentielle à l’égard de ceux désirant y recourir.

Enfin, je voudrais réitérer la proposition faite par Bernard Charles en 2022 de communiquer au Conseil Municipal les motifs de refus des demandes de subvention d’associations. Ainsi pourront-elles à la fois parfaire leurs demandes avec de plus grandes chances d’être écoutées, et se rassurer sur l’impartialité du traitement qui leur est réservé.

    Je vous remercie.

  Vanessa Duhamel